Ajouter à mes dossier
Pascal Sébah (1823-1886)

Cascade des Eaux-Douces d’Europe



Commentaire

Par l’expression « Eaux-Douces d’Europe », les Européens désignaient la rivière Kağıthane qui se jette au fond de la Corne d’Or, sur sa rive nord. La photographie montre les deux cascades successives qui marquaient le début du Cedvel-i Sim, tronçon de la rivière Kağıthane qui fut déviée pour créer un long canal rectiligne de plus d’un kilomètre de long à l’époque d’Ahmet III (r. p1703-1730). Ces deux cascades situées au début du Cedvel-i Sim se trouvaient aussi immédiatement en amont du palais de Sa’dabad, inauguré en 1722 sur les bords de la rivière Kağıthane. Au xixe siècle les bâtiments du palais furent par deux fois reconstruits, entre 1809 et 1816 tout d’abord, puis en 1862, à l’époque d’Abdülaziz. La photographie est contemporaine de ce troisième état du palais, qui ne modifia guère l’aspect des cascades conçues au xviiie siècle. La photographie montre des restes architecturaux au niveau de la deuxième cascade, au centre et à l’extrémité gauche. Ce sont les bases et balustrades de petits kiosques (kameriyeler) construits à l’époque de Mahmud II (r. 1808-1839), à l’emplacement même de kiosques plus anciens, remontant à l’époque d’Ahmet III.
Cette photographie apparaît dans un album de la Bibliothèque nationale de France (département Estampes et photographie, VH-2(B)-PET FOL) dont toutes les photographies sont légendées à la main et datées de 1874. La légende est différente, avec une écriture penchée : Cascade des Eaux douces d’Europe Constple N° 7.


Bibliographie


Index


Situation sur la carte

Kağıthane (district)


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-turquie.fr/notices/notice.php?id=58