Ajouter à mes dossier
Pascal Sébah (1823-1886)

Tour de Galata (Galata Kulesi)


Commentaire

La photographie est prise depuis la rue qui contournait les murailles du quartier de Galata, actuelle rue du Grand-Fossé, en turc Büyük Hendek Sokak. Une tour est visible au premier plan, à droite. Un peu plus loin, une maison s’est installée sur le bastion suivant. À l’extérieur des remparts (à gauche ici), un cimetière planté de cyprès, dont il ne reste rien aujourd’hui, s’étendait depuis la tour jusqu’à la Corne d’Or. Au premier plan, une ancienne parcelle boisée de ce cimetière apparaît peut-être, tandis que des maisons bordent déjà la rue dans sa partie haute. Au loin culmine la tour de Galata, plus haute tour du dispositif fortifié de ce secteur de la ville. Sa construction remonte au xive siècle, époque où le quartier de Galata était habité par des négociants génois. Dans la seconde moitié du xixe siècle, la tour servit pendant quelques décennies de poste de guet pour observer les départs d’incendies, à l’instar de la tour de Beyazıt (AP10237). Sur cette photographie, la tour est sommée par deux pièces polygonales superposées. On a longtemps pensé que ces étages terminaux avaient été ajoutés en 1875, mais les photographies anciennes sont venues contredire cette théorie. Les deux étages en question apparaissent notamment sur une photographie de Francis Bedford datée de 1862, alors que les vues des années 1850 prises par James Robertson (1813-1888) et Ernest de Caranza montrent la tour encore recouverte d’un haut toit conique. Dans les années 1960, on redonna d’ailleurs à la tour de Galata ce couvrement pointu qui l’identifie encore de nos jours. Dans la mesure où les murailles de Galata furent abattues à partir de 1868, cette photographie de Pascal Sébah pourrait donc être légèrement antérieure à ces destructions.
La rue du Grand-Fossé est visible dans la deuxième photographie en partant de la droite du panorama AP10116. Elle est postérieure d’une décennie au moins à cette vue. Les remparts, détruits en 1868, ont disparu et la rue du Grand-Fossé est désormais bordée d’immeubles sur ses deux côtés. À l’arrière, une masse d’arbres sombres sont les dernières parcelles du cimetière arboré qui se déployait le long des anciens remparts.


Bibliographie


Index


Situation sur la carte

Beyoğlu (district)


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-turquie.fr/notices/notice.php?id=130