Ajouter à mes dossier
Pascal Sébah (1823-1886)

Derviches hurleurs


Commentaire

Trois hommes ont été installés devant des rochers et sur un faux (?) tapis d’herbe qui participe à l’illusion voulue d’une photographie prise en extérieur. Le plus jeune des trois, au centre, porte au bout d’une chaîne un bol à aumône (keşkül), fidèle compagnon des derviches errants. Celui de droite, barbu et chevelu, s’appuie sur une canne (mütekka) d’un type connu dans certaines confréries soufies. Le troisième personnage est coiffé d’une toque arrondie qui rappelle les couvre-chefs de certains ordres soufis turcs. Plusieurs clichés de Pascal Sébah sont proches de celui-ci. Les trois hommes, qui ne furent probablement derviches que le temps d’une séance de prises de vue, adoptent des poses différentes ou réapparaissent isolément. Les légendes de ce groupe de photographies identifient ces hommes aux costumes pittoresques comme des « derviches hurleurs », autrement dit des membres de la confrérie soufie rifai réputée pour le caractère spectaculaire et parfois violent de ses rituels. La peinture orientaliste s’empara d’ailleurs de ce sujet tout comme les guides de voyage d’Istanbul qui ne manquaient pas d’évoquer ces cérémonies au chapitre des multiples curiosités de la ville.


Bibliographie


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-turquie.fr/notices/notice.php?id=115